Lukas Flückiger dominateur à Nyon



Il aura fallu attendre le dernier des 11 tours du circuit de Colovray pour connaître le vainqueur du cyclocross international de Nyon 2016 disputé dans de très bonnes conditions automnales. Une accélération de Lukas Flückiger (32 ans), à quelques 500 m. de l’arrivée, a permis au double champion de Suisse 2010 et 2014 de distancer Nicola Rohrbach et Simon Zahner et de terminer en solitaire avec 3 secondes d’avance sur ses deux derniers adversaires. Le Belge Yorben Van Tichelt, revenu seul au 4ème tour sur les trois Suisses qui s’étaient installés en tête peu après le départ, avait été distancé à la fin du 10ème tour. Chez les dames (10 concurrentes), la grande favorite Jasmin Egger-Achermann (6 titres nationaux) s’est imposée en solitaire avec 22 secondes d’avance sur la jeune Ramona Forchini, championne du monde 2015 de VTT (-23 ans), laquelle effectuait ses débuts en cyclocross.

Au total 29 coureurs ont pris le départ de la catégorie élite. Une participation en très nette progression par rapport à 2015. D’entrée les trois meilleurs Suisses, Flückiger, Rohrbach et Zahner, se sont portés au commandement sur un parcours très roulant et très rapide, ne comportant que 7 m. de dénivellation au tour.  Lukas Winterberg et Van Tichelt étaient à 15 secondes mais au prix d’un gros effort en solitaire, le Belge parvenait à effectuer la jonction à la fin du 4ème tour.

La course était dès lors dominée par un quatuor qui réduisait un peu le rythme, ce qui permettait à quelques coureurs de se rapprocher, dont le Français Melvin Rullière et l’Italien Lorenzo Samparisi, pointés à 12 secondes après 6 tours. Malgré le marquage qui s’installait entre eux, les quatre hommes de tête maintenaient les poursuivants à distance. On notait alors quelques accélérations dans le 9ème tour et Van Tichelt avait du mal à suivre. Il lâchera prise à un tour de la fin. La victoire se jouait dès lors entre Zahner, Rohrbach et Flückiger. Ce dernier  plaçait une attaque à laquelle ne pouvait répondre les deux autres et s’offrait un magnifique succès qui confirme son excellente forme actuelle.

Au sein d’un peloton très international, le Français Aloïs Falenta, vainqueur l’an dernier, s’est classé 9ème à 59 secondes. Aucun coureur romand n’était en lice dans cette catégorie élite. En catégorie B (juniors, amateurs, masters), on notera tout de même la très bonne performance du Vaudois Maxime Beney (masters) qui a bien résisté au junior zurichois Mauro Schmid (17 ans). Au total dans cette catégorie 62 coureurs ont été classés, parmi eux un autre Vaudois, Antoine Aebi (amateur), 4ème à 27 secondes et Scott Quincey, l’espoir du VC Nyon (17 ans), 6ème à 1’10.

Malgré les absences du Valaisan Julien Taramarcaz (en Belgique), de Marcel Wildhaber, Severin Saegesser et Lars Forster, pratiquement tous les meilleurs spécialistes helvétiques étaient au rendez-vous de cette deuxième édition qui a réuni quelque 160 participants.

 

Liens:
Résultats

Texte: Bertrand Duboux
Photos: Christophe Haenggeli